Le corps des Sapeurs Pompiers de DIEMERINGEN

  Aucun document ne relate l’existence d’un corps de sapeurs-pompiers local avant 1870.
  Pourtant, avant cette date, à Diemeringen, un tel corps de volontaires a dû certainement exister pour lutter efficacement, avec l’aide de la population, en cas
  d’incendie ou d’inondation.   
  C’est en 1875 que fut créé le premier corps réglementaire avec un effectif de 40 hommes ayant à leur tête Georges KERN, « Branddirektor » jusqu’en 1898, 
  secondé par Georges LOBSTEIN, « Brandmeister ». Le matériel dont disposait le corps comprenait tout d’abord une petite pompe foulante, à laquelle s’ajouta
  plus tard une pompe aspirante et foulante plus grande, alimentée par l’eau des fontaines et de l’Eichel.
 - De 1898 à 1919, Henri BECKER exerça les fonctions de « directeur ». Le corps organisa le 20 mai 1906 une grande fête à laquelle participèrent tous les 
  corps de l’arrondissement.
  L’effectif s’étant trouvé sérieusement réduit à la fin de la première guerre mondiale, c’est Georges MITSCHER, lieutenant, qui se chargea de reformer le corps
  qui resta sous sa direction pendant sept ans. 
  Il fut remplacé en 1926 par Charles GAUB, lieutenant, sous le commandement duquel le corps eut à combattre en 1929 le sinistre de la G.P.A
 - En 1935, Charles MITSCHER, lieutenant, prit la direction qu’il exerça jusqu’à sa mort en 1948. La conduite d’eau avec de nombreuses bouches d’incendie fut  
  mise en service en 1935. Le corps fit l’acquisition de tuyaux, d’une voiture à treuil ainsi que d’une autre avec échelles. En 1937, l’honneur revint au corps 
  local   d’organiser la grande fête d’arrondissement.
 - En 1941, le matériel fut complété par l’achat d’une motopompe.
  Le lieutenant Louis CONSTANS prit le commandement en 1948. Lui aussi exerça ses fonctions jusqu’à sa mort en 1954. C’est pendant son exercice que les  
  membres du corps  eurent de nouveaux uniformes et que fut créé la première « Amicale des Sapeurs-pompiers ».
 -Le sous-lieutenant Guillaume DORN fut chef de corps de 1954 à 1958 avant de céder sa place à Auguste BAUER. C’est en 1958 que fut également créé la
  clique sous l’impulsion de M. Edouard JUNCKER, bien secondé par Eric ANTHONY, adjudant-chef.
 - Le 22 mai 1960, le lieutenant Auguste BAUER, bien épaulé par son adjoint, le lieutenant Edouard JANUS, avait l’honneur d’organiser la grande fête
  d’arrondissement jumelée avec le 85e anniversaire de la création du corps local. A cette occasion a eu lieu la remise officielle d’un drapeau, en présence de
  plus de 1 500 sapeurs et gradés.
  - En 1965, la Commune a doté le corps d’un fourgon-pompe.
 - Par suite du retrait en 1972 du chef de corps Auguste BAUER et de son adjoint Edouard JANUS,
  le  jeune et dynamique Marc KLEIN n’a pas hésité à prendre la relève qu’il assure encore jusqu’à l' année 2000.
 -En 1975, l’effectif était de 24 hommes, plus 7 jeunes qui faisaient partie de la clique. Le corps disposait d’un fourgon-pompe, de près d’un kilomètre de
 tuyaux,
  de cinq lances et d’un appareil de réanimation. 
 - C’est également en 1975 que le corps local a fêté son 100e anniversaire et organisé le grand congrès annuel des sapeurs-pompiers de l’arrondissement.
 - Le corps local, composé de 21 soldats du feu, dispose du matériel suivant :
 
n     2   V.T.U. : 1 J7 acquis en 1977 en remplacement du fourgon pompier mis en service en 1965, et 1 C35 (1978).
 
n            1 véhicule de 1ère intervention remis officiellement au corps le 23.07.2000
 
n            2 motopompes acquises l’une en 1976 et l’autre en 1998, sans compter les tuyaux,
               lances, échelles de toiture, échelles, vide-cave, groupe électrogène, projecteurs, pelles pioches.
 
n             Matériel pour extinction de feux de cheminée.
 
n             Matériel pour destruction de nids de guêpes et frelons.
 
n            1 matelas coquilles, des brancards, différents extincteurs pour chaque classe de feux.
 
n            6 appareils respiratoires isolants.
 
n        Matériel radio.
 
n            La tenue vestimentaire a été renouvelée en 1999, les vestes en cuir et casques F1 en 1992.
 
n            Un nouveau dépôt d’incendie manque encore sur la liste.

  Une citerne d’incendie de 300 m³ a été mise en place en 1997, rue du Collège, par la municipalité pour sécuriser le nouveau quartier regroupant la maison de 
  retraite, le collège, la mairie, le gymnase, le Super U et une partie du lotissement.
  Le corps des sapeurs-pompiers de Diemeringen tient à remercier chaleureusement les habitants pour leur fidélité et leur accueil, notamment lors de la vente
  des calendriers.
  Les soldats du feu s’engagent à rester toujours fidèles à leur fière devise :

HONNEUR – PATRIE – COURAGE – DÉVOUEMENT – DISCIPLINE

SAUVER ou PÉRIR

 Retour : | Page d'accueil  |